Oudomxay


Oudomxay, Photo Jean Mas
Oudomxay, Photo Jean Mas

La province d' Oudomxay est située au Nord-Ouest du Laos

Riziculture : Photo Jean Mas
Riziculture : Photo Jean Mas

Dans le district  de La en juillet  2014

Village de Mokhong, district de La, province d'Oudomxay
Village de Mokhong, district de La, province d'Oudomxay

Les équipes CCL/district/SAEDA,  autorités locales et des villageois(e) sur une parcelle de riziculture améliorée

 


Projet Réduction de la pauvreté dans 3 districts

Cardamome. Le projet promeut la diffusion d'espèces cultivées sous couvert forestier.
Cardamome. Le projet promeut la diffusion d'espèces cultivées sous couvert forestier.

Depuis juin 2013 et la contractualisation avec l’UE, le programme Oudomxay s’est considérablement développé. Le CCL intervient désormais dans le district de Nga, considéré comme prioritaire par le gouvernement lao, et poursuit ses actions dans les districts de La et Namor. La zone d’action couvre 57 villages, la plupart isolés et peuplés par les ethnies Khamu

(plus de 50%), Hmong, Akha, Taï-dam, Leu et Phousang. La demande du Marché chinois a une influence très forte sur l’agriculture locale et ses pratiques : la majorité des produits agricoles destinés à la vente y sont exportés tandis que l’utilisation des produits phytosanitaires se développe.

Le CCL propose aux communautés concernées un programme de développement intégré : développement agricole, santé et nutrition, sur une première phase de 4 ans et demi. Par une approche participative, chaque village est soutenu selon ses propres besoins. La mise en place d’adduction d’eau et de latrines ainsi que l’appui à la construction de petites infrastructures d’irrigation restent les activités jugées prioritaires par les communautés. L’accent est mis sur la diversification agricole et l’innovation technique : appui au petit élevage, apiculture, pisciculture, promotion de techniques de riziculture améliorées et de maraichage biologique. Des groupes de commercialisation sont créés. Le CCL soutient la mise en place de plans de gestion communautaire des ressources naturelles et expérimente des systèmes de cultures alternatifs sur les surfaces agricoles dédiées à l’abatis-brulis, où la pression est de plus en plus forte. Le projet promeut la diffusion d’espèces cultivées sous couvert forestier et à haute valeur ajoutée comme la cardamome. Des formations concernant la prévention de produits phytosanitaires sont également menées.

Le CCL intervient en étroite collaboration avec la branche provinciale du ministère de l’Agriculture et des forêts (PAFO), partenaire du projet. C’est le PAFO qui est à l’initiative de l’intervention du CCL à Oudomxay, il héberge les équipes du projet dans ses locaux et met à disposition un de ses agents responsable du suivi du projet, M. Bounkeut Sanongxay. L’équipe salariée du CCL (10 personnes) est basée à Oudomxay, puis chaque équipe de district se compose de 7 à 8 agents gouvernementaux (différents services techniques : agriculture, santé, union des femmes….) et d’un agent comptable salarié par le CCL. Le renforcement des capacités locales, communautés et agents du gouvernement, via formations et échanges de paysan à paysan, est au cœur de l’intervention du CCL.


le rapport de mission 2017 de Marc Dufumier