Projet NP-LAF – Projet d’Appui à l’Agriculture, l’Élevage et la Pêche sur le Plateau de Nakaï (Nam Theun 2)

Ce projet d'assistance technique auprès de NTPC, opérateur du barrage hydroélectrique de "Nam Theun 2" fait partie de la réponse de l'engagement social de NTPC auprès des populations déplacées par la mise en place du lac de rétention en amont du barrage. L'AFD participe financièrement à ce programme.

 

Le projet pour le CCL a débuté en septembre 2017 et se terminera en aout 2022.

 

Le projet est mis en œuvre en partenariat avec l’IRAM. (Institut de Recherches et d'Applications des Méthodes

Objectif général du projet :  

Contribuer à pérenniser les revenus provenant des activités d’agriculture, d’élevage et de la pêche pour les populations du Plateau de Nakai déplacées par le barrage hydroélectrique de Nam Theun 2.

 

Cet objectif se décline en :

  • un soutien dans le domaines techniques et administratifs auprès les agriculteurs, éleveurs, pécheurs de ces villages, durant la production ou pendant la  commercialisation.
  • renforcement des compétences des autorités locales dans la mise en oeuvre de ce soutien au niveau local.

Le projet :

Composante 1 : mise en valeur et redistribution des terres.

Le projet réalisera une analyse du potentiel agricole des terres allouées lors du déplacement des populations et définira, sur une base participative et en coordination avec les autorités locales, des plans d’utilisation des sols qui devront permettre d’assurer la sécurité foncière, d’éviter des conflits de gestion des terres allouées et favoriser l’agriculture.

Composante 2 : Soutien à l'agriculture et à l'élevage.

Afin de garantir ou de restaurer la fertilité des sols et d’accroître les rendements, le projet soutiendra la diffusion de pratiques agroécologiques et le développement du petit élevage, et travaillera au développement de chaînes de valeur pour promouvoir la valeur ajoutée des produits associés avec les entrepreneurs et le marché.

Composante 3 : Développement de l'irrigation.

Après un diagnostic des infrastructures d’irrigation existantes, le projet financera la construction et la réhabilitation de petites infrastructures et renforcera les groupes avec la diffusion de techniques visant à améliorer la la gestion de l’eau.

Composante 4 : Gestion de la pêche.

La pêche est une source de revenu importante pour les ménages, en particulier dans la zone nord où la disponibilité de la terre est faible. Le projet contribuera à l'amélioration de la valeur ajoutée des captures (transformation, commercialisation) et à la participation de l'association de pêcheurs à la gestion durable de la ressource. Il assurera la coordination avec l'équipe en charge de la gestion du réservoir et de la zone protégée.

Composante 5 : Renforcement des capacités et capitalisation.

Le projet créera des espaces de dialogue réunissant tous les acteurs (producteurs, autorités locales) pour échanger des points de vue et définir des orientations prioritaires. Un processus de renforcement des capacités sera mis en place. Les services techniques de district, en particulier le DAFO (Bureau du district de l’agriculture et des forêts), participeront directement à la mise en œuvre des activités du projet destinées aux producteurs / pêcheurs et aux comités de village. Ils bénéficieront d’un voyage d’étude et d’une formation aux approches novatrices promues par le projet.