Février 2019 : Lancement officiel du projet Oudomxay Phase 2

La cérémonie de signature du MoU eu lieu dans les locaux du PAFO d’Oudomxay et était présidée par le vice-gouverneur de la province, Mr. Khampiang YACHONGVA, qui a souligné la pertinence du projet ainsi que les bons résultats obtenus depuis 2013 en termes de développement des communautés, de renforcement des moyens de subsistance et d’apports à la réduction de la pauvreté dans la province.

Mr. Khampiang YACHONGVA a également déclaré que ce projet travaille avec deux districts pauvres et prioritaires en termes de développement et se concentre sur certains des enjeux clefs définit par le gouvernement pour atteindre les objectifs de développement durables, dont la protection des forêts, des ressources en eau, des ressources naturelles et des PFNL.

 

39 personnes ont participé à la réunion, dont des représentants du Ministère de l’Agriculture et de la Forêt, du Ministère des Affaires Etrangères, le gouverneur de Namor Mr. Tchaiphet KHAMANY, la vice-gouverneur du district de La Ms. Somli SIONETHA, les directeurs du PAFO, les directeurs ou représentants des départements provinciaux et des bureaux des districts en charge de l’agriculture et de la forêt, de l’environnement et des ressources naturelles, de l’éducation, de la santé, de la Lao Women Union.

 

Le partenariat établit dans le cadre de ce MoU couvre une période de 3 ans et prendra fin en janvier 2022.

Le projet Oudomxay Phase 2

Ce projet est la continuité du Poverty Reduction Project, mis en place entre juin 2013 et décembre 2017 et financé principalement par l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement (AFD).

 

Bénéficiant d’un budget total de 763, 929 USD la seconde phase de ce projet est financée par l’AFD, le CCL, l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et ALL (Amis Lorrains du Laos) et bénéficiera, pour une période de 3 ans ) à 40 villages de communautés de minorités ethniques (principalement Khmu, Hmong et Akha) des districts de La et Namor (Province d’Oudomxay). L’équipe du projet est composée du CCL, du PAFO et des autorités locales en charges de l’agriculture et de la forêt, des ressources naturelles et de l’environnement, de l’éducation, de la santé, de la Lao Women Union., en partenariat avec des associations laotiennes.

 

L’objectif global du projet est de contribuer au développement rural et à l'amélioration des conditions d'existence dans les villages des districts de La et Namor, par un effort partagé entre les bénéficiaires, les autorités locales et des organisations non-gouvernementales.

 

Le projet s’articule autour de trois composantes et autant d’objectifs spécifiques :

  1. Améliorer la santé et la situation nutritionnelle des communautés, en soutenant la construction d’adduction d’eau et de latrines et par des campagnes de sensibilisation à la santé et à la nutrition (LANN) ;
  2. Contribuer au développement et à la diversification agricole, par des approches agroécologiques et des formations d’agriculteurs à agriculteurs;
  3. Contribuer à la gestion durable des ressources naturelles et à la défense des droits des communautés, via des campagnes de sensibilisation, la créations de règles et de comités villageois et la création de deux Observatoires : le premier sur les enjeux liés aux pesticides, le second sur les ressources naturelles et les PFNL (produits forestiers non ligneux). Ces Observatoires sont des arènes de discussion multi-acteurs
    • qui collectent et analysent des données,
    • développent des innovations (techniques, méthodologiques, réglementaires),
    • accompagnent le développement et l’amélioration des filières (PFNL et pesticides),
    • écrivent des études de cas et des recommandations à destination des décideurs politiques, des acteurs économiques et des villageois.