Projet Nhot Ou 2 & 3

Le projet  se déroule de 2009 à 2014 dans ce district de la province de Phongsaly, à l’extrême nord du Laos, contigüe à la Chine, très sinisée où on utilise tout autant le yuan que le kip. Montagneuse et forestière, la région est peuplée d’ethnies non-laos en villages d’agriculteurs pratiquant la culture sur brûlis.Le projet (1 000 000 € UE),consiste à assister 39 villages ( 2 200 familles) dans l’amélioration de leur santé alimentaire :Améliorer la compréhension et l’attitude des femmes sur les problèmes de malnutrition et d’hygiène notamment infantile.Diversifier les ressources agricoles dans le cadre du développement durableDévelopper les cultures commerciales

Une équipe de 11 personnes (10 laos + 1 expatriée Perrine Fournier) est sur place en liaison avec 7 techniciens du district.

Projet de développement du district de Phongsaly

De 1994 à 2006, le CCL mène le Projet de Développement du District de Phongsaly (PDDP) avec comme objectifs la stabilisation de l’abattis-brûlis et le développement économique « harmonieux »

L’équipe de 40 cadres et techniciens lao et 4 expatriés français réalisent des actions polyvalentes, infrastructures, hydrauliques, santé, élevage, caisse de crédit…

Globalement des résultats probants, compliqués par l’évolution du contexte, déplacements de villages le long des routes, pression économique chinoise,…

Financement : 10 millions d’€ par l’AFD

Projet de développement rural à Sayaboury

De 1999 à 2004, le CCL mène un projet de développement rural dans 183 villages de la province de Sayaboury avec des objectifs complémentaires, écologiques et d’aide à la commercialisation :

L’équipe de 58 cadres et techniciens lao et 5 expatriés français pratiquent le développement intégré

En 2005, le projet est repris par d’autres organismes.

Financement : 5 millions d’€ par l’AFD


Le projet d' Observatoire des barrages

 Le CCL a constaté l’importance croissante des projets de barrages hydrauliques dans le développement économique du Laos, processus de plus en plus médiatisé et débattu pour les impacts potentiellement négatifs induits sur les populations locales et leur environnement. Le projet de recherche est né du constat qu’une étude objective des effets en aval des barrages permettrait d’éclairer des débats trop souvent doctrinaires. La recherche pourrait également permettre de proposer des approches de développement dans la conception et le suivi des aménagements pour minimiser les impacts sociaux, économiques et environnementaux négatifs pour les populations en aval des grands barrages.