Conférence de M. Gabaude le 11 avril

Louis Gabaude a commencé par faire l'expérience d'un Laos en guerre de 1964 à 1966.

Résidant le plus souvent en Thaïlande depuis 1970, il y a d'abord été enseignant puis chercheur au sein de l'École Française d'Extrême-Orient.

Il s'est principalement intéressé aux mouvement d'idées qui ont agité le bouddhisme de ce pays depuis la fin du 19ème siècle.

Télécharger
Sommaire de la conférence
1904_Sommaire_Gabaude_BouddhismeThailand
Document Adobe Acrobat 141.5 KB

Présentation de M. Gabaude par le professeur Le Roux

Louis Gabaude est reconnu internationalement comme l’un des meilleurs connaisseurs au monde du bouddhisme, notamment thêrâvada (ou hinayana), c’est-à-dire du « Petit Véhicule ». Louis Gabaude habite à Chiang Mai, en Thaïlande, et sa venue est donc un événement exceptionnel à ne pas manquer.

 

Il est notamment l’auteur de:

  • Les Cetiya de sable au Laos et en Thaïlande, Paris, EFEO (PEFEO, 118), 1979 et:
  • Une herméneutique bouddhique contemporaine de Thaïlande : Buddhadasa Bhikkhu, Paris, EFEO (PEFEO, 150), 1988.

 Il est également le créateur d’un très important fonds documentaire personnel spécialisé sur le bouddhisme et sur l’Asie du Sud-Est, de plus de 30000 ouvrages, en français, anglais et thaï, acquis par l'EFEO et consultable aujourd’hui dans la bibliothèque du Centre EFEO de Chiang Mai.

 

https://www.efeo.fr/biographies/notices/gabaude.htm

 https://efeo.academia.edu/LouisGabaude


Pierre Le Roux est  Professeur d’ethnologie, 

coresponsable du master ethnologie,  

directeur des études master 1re année à l'Institut d’ethnologie (http://ethnologie.unistra.fr/)

Laboratoire SAGE (UMR 7363 CNRS & Unistra)



Lancement du projet Oudomxay Phase 2

Signature du MoU entre le PAFO (département  provincial de l'agriculture et la foret) de  de Oudomxay et le CCL
Signature du MoU entre le PAFO (département provincial de l'agriculture et la foret) de Oudomxay et le CCL

Le 5 février 2019, à Muang Xay (Province d’Oudomxay), le CCL représenté par sa directrice Manivone VORACHAK et le Département Provincial de l’Agriculture et de la Forêt (PAFO), représenté par son directeur Bounlian VORAKOT, ont signé un "Memorandum of Understanding" (accord de partenariat) afin de poursuivre leur action conjointe de développement rural intégré : « Appui au développement agricole dans les zones de montagne des districts de La et Namor, province d’Oudomxay, deuxième phase ».

Le projet Oudomxay Phase 2

Ce projet est la continuité du Poverty Reduction Project, mis en place entre juin 2013 et décembre 2017 et financé principalement par l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement (AFD).

 

Bénéficiant d’un budget total de 763, 929 USD la seconde phase de ce projet est financée par l’AFD, le CCL, l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et ALL (Amis Lorrains du Laos) et bénéficiera, pour une période de 3 ans ) à 40 villages de communautés de minorités ethniques (principalement Khmu, Hmong et Akha) des districts de La et Namor (Province d’Oudomxay). L’équipe du projet est composée du CCL, du PAFO et des autorités locales en charges de l’agriculture et de la forêt, des ressources naturelles et de l’environnement, de l’éducation, de la santé, de la Lao Women Union., en partenariat avec des associations laotiennes.

 

L’objectif global du projet est de contribuer au développement rural et à l'amélioration des conditions d'existence dans les villages des districts de La et Namor, par un effort partagé entre les bénéficiaires, les autorités locales et des organisations non-gouvernementales.

 

Le projet s’articule autour de trois composantes et autant d’objectifs spécifiques :

  1. Améliorer la santé et la situation nutritionnelle des communautés, en soutenant la construction d’adduction d’eau et de latrines et par des campagnes de sensibilisation à la santé et à la nutrition (LANN) ;
  2. Contribuer au développement et à la diversification agricole, par des approches agroécologiques et des formations d’agriculteurs à agriculteurs;
  3. Contribuer à la gestion durable des ressources naturelles et à la défense des droits des communautés, via des campagnes de sensibilisation, la créations de règles et de comités villageois et la création de deux Observatoires : le premier sur les enjeux liés aux pesticides, le second sur les ressources naturelles et les PFNL (produits forestiers non ligneux). Ces Observatoires sont des arènes de discussion multi-acteurs
    • qui collectent et analysent des données,
    • développent des innovations (techniques, méthodologiques, réglementaires),
    • accompagnent le développement et l’amélioration des filières (PFNL et pesticides),
    • écrivent des études de cas et des recommandations à destination des décideurs politiques, des acteurs économiques et des villageois.

La cérémonie de signature du MoU eu lieu dans les locaux du PAFO d’Oudomxay et était présidée par le vice-gouverneur de la province, Mr. Khampiang YACHONGVA, qui a souligné la pertinence du projet ainsi que les bons résultats obtenus depuis 2013 en termes de développement des communautés, de renforcement des moyens de subsistance et d’apports à la réduction de la pauvreté dans la province.

Mr. Khampiang YACHONGVA a également déclaré que ce projet travaille avec deux districts pauvres et prioritaires en termes de développement et se concentre sur certains des enjeux clefs définit par le gouvernement pour atteindre les objectifs de développement durables, dont la protection des forêts, des ressources en eau, des ressources naturelles et des PFNL.

 

39 personnes ont participé à la réunion, dont des représentants du Ministère de l’Agriculture et de la Forêt, du Ministère des Affaires Etrangères, le gouverneur de Namor Mr. Tchaiphet KHAMANY, la vice-gouverneur du district de La Ms. Somli SIONETHA, les directeurs du PAFO, les directeurs ou représentants des départements provinciaux et des bureaux des districts en charge de l’agriculture et de la forêt, de l’environnement et des ressources naturelles, de l’éducation, de la santé, de la Lao Women Union.

 

Le partenariat établit dans le cadre de ce MoU couvre une période de 3 ans et prendra fin en janvier 2022.


Le CCL revient dans la santé

Autres partenaires dans le domaine de la santé



"Les amis lorrains du Laos" est une association créée en 1996. Elle poursuit des projets de développement dans le domaine de la santé au niveau de la province de Oudomxay, de deux districts et d'une vingtaine de villages. Ces projets accompagnaient l'action des services de santé de la province.

L’IIFARMU intervient au Laos depuis 1995 sur les programmes de formation et d’évaluation en anesthésie, réanimation et médecine d’urgence en partenariat avec le CHU de Bordeaux, l’université de Bordeaux 2 et le Comité de Coopération avec le Laos (CCL sous cofinancement du MAE (FSP), AFD et Conseil Régional d’Aquitaine.


le CCL en quelques mots


Association de solidarité internationale, le Comité de Coopération avec le Laos est né en 1980 de la volonté de ses fondateurs d'accompagner le Laos dans sa reconstruction après plus de 30 ans de guerre.Inscrites dans la durée, ses actions sont conduites exclusivement dans ce pays. Le CCL a développé une connaissance profonde et a tissé des relations de partenariat privilégiées avec les populations du Laos et leurs représentants.

Notre coopération avec les populations du Laos repose sur des valeurs professionnelles à la fois techniques et humaines.

Nous souhaitons travailler avec une ferme volonté de transparence, d'honnêteté intellectuelle et de responsabilité dans nos paroles et nos actes.

Our expertise in rural development projects, our knowledge of Lao country and our historic bonds with the local communities and the local authorities is our major asset to implement and run new development projects. Indeed, we managed to build a relationship based on trust. CCL gained this trust after years of cooperation & thanks to meaningful projects, transparency and good results. 

 CCL has been capitalizing knowledge from the field since 1980, compiling research studies and publishing books from CCL collection . Our aim is to disseminate scientific researches, valuable writings and photographs related to Laos.


 

Depuis 1996, plus de 289 villages et 110 370 personnes, des femmes et des groupes ethniques isolés plus particulièrement, ont bénéficié des projets de développement rural du CCL, dans les provinces de Xiengkhouang, Phongsaly et Oudomxay.

 

Le CCL forme les villageois sur les thèmes de la nutrition, des problèmes de santé et d'hygiène, des pratiques agricoles durables et de la diversification culturale dans les régions montagneuses, en s'appuyant sur la méthode de diffusion Paysan-à-Paysan. 

Amélioration des infrastructures en zones rurales isolées. Par ex, 538 hectares de terrasses rizicoles et de réseaux d'irrigation ont été construits ou réhabilités dans 98 villages.  1079 latrines on été construites dans 84 villages et plus de 66 villages ont été fournis en système adduction d'eau potable.